Quoi de neuf au CMFC ?

Le Collège des médecins de famille du Canada.


Déclaration d’intérêt et proposition –

Phase 1 : Charte anti-oppression

Le 6 décembre 2021

Renseignements généraux

Le porte-parole de la médecine de famille au Canada : Représentant plus de 41 000 membres d’un bout à l’autre du pays, le Collège des médecins de famille du Canada (CMFC) est l’organisme professionnel responsable de l’établissement des normes de formation, de certification et d’apprentissage continu des médecins de famille, ainsi que de la défense des intérêts de la spécialité de médecine de famille, des médecins de famille et de leurs patients. Le CMFC procède à l’agrément des programmes de résidence en médecine de famille offerts dans les 17 facultés de médecine au Canada.

Vision : Leaders en médecine de famille. Pour la santé et une vie meilleure.

Mission : Nous établissons l’orientation de la médecine de famille afin d’améliorer la santé de la population canadienne — en élaborant les normes de formation ; en accordant la certification et en soutenant les médecins de famille ; en soutenant la recherche et la pratique polyvalente au service des communautés ; en honorant la relation patient/médecin comme élément central de notre profession.

Valeurs : Compassion • Apprentissage Collaboration • Réactivité et Respect • Intégrité • Engagement envers l’excellence

Objectif et finalité

Dans son rôle en tant qu’entité axée sur les membres, organisation normative et employeur, le CMFC s’engage à devenir un organisme anti-oppressif. Nous sommes à la recherche d’un ou de plusieurs personnes possédant une expertise en équité, diversité, inclusion, accès et antiracisme qui assumera un rôle de consultant afin de soutenir notre travail de ratification d’une charte qui énonce les principes, les objectifs, les actions et les aboutissements qui aideront le CMFC à progresser dans cette direction et à atteindre l’objectif de son plan stratégique, à savoir contribuer à l’obtention de résultats de santé équitables et lutter contre le racisme systémique dans l’ensemble des structures du CMFC.

Nous reconnaissons que l’oppression se présente sous de nombreuses formes qui sont souvent fondées sur la discrimination, y compris, mais sans s’y limiter, sur la race, la religion/non-religion, le genre/l’identité de genre, l’orientation sexuelle, les capacités physiques/mentales ainsi que le statut socio-économique et/ou d’immigration. Cette charte nous permettra d’agir en tant que défenseur et allié, de transformer l’organisation et d’exercer une influence stratégique.

Le Collège recherche une ou plusieurs personnes, qui, en tant que consultants, accompliront les tâches suivantes :

Avec une première ébauche de la charte anti-oppression en main, nous sommes actuellement à la recherche d’une personne pour fournir des services de consultation entre le 26 janvier et le 31 août 2022, dont les résultats et les services suivants seront requis :

  • Conseiller le CMFC sur la question de la structure de gouvernance appropriée pour le projet (Date limite : 11 février 2022)
  • Élaborer et mener un projet de consultation approfondi pour recueillir les commentaires des intervenants et des experts en la matière au sujet de la Charte dans les trois volets de représentation du CMFC : organisation, organisme de normalisation et employeur (date limite : 25 mars 2022)
  • Réviser et finaliser l’ébauche de charte du projet en s’appuyant sur le plan de consultation (date limite : 11 avril 2022)
  • Développer une stratégie de diffusion, y compris l’élaboration de messages pour présenter la Charte à la communauté et aux partenaires du CMFC (date limite : 13 mai 2022)
  • Élaborer un plan de projet de la phase 2 pour la mise en œuvre de la charte, y compris les produits livrables, les mesures et l’évaluation des besoins en ressources (date limite : 17 août 2022)

Échéances

Un contrat de consultation détaillé qui comprend un énoncé des travaux basé sur les livrables ci-dessus sera conclu avec la personne retenue.

Résumé

Le contrat prendra effet le 26 janvier 2022 et prendra fin le 31 août 2022. Il pourra être prolongé pour la phase 2.

  • La personne retenue travaillera à distance
  • La personne retenue participera à des réunions virtuelles, aura des échanges réguliers par courriel et partagera des documents avec l’équipe du projet
  • Le CMFC couvrira les frais de déplacement pour des réunions en personne, au besoin, et lorsqu’il sera possible de les tenir en toute sécurité
  • Le personnel du CMFC fournira le soutien administratif
  • La personne retenue relèvera de l’équipe chargée du projet de transition et d’autres agences de gouvernance internes, le cas échéant

Dans votre proposition, veuillez

  • Décrire vos qualifications, votre expérience et vos atouts dans ce domaine
  • Décrire votre connaissance et votre expérience de travail auprès d’associations professionnelles nationales/bilingues à but non lucratif et d’organisations de soins de santé au Canada
  • Présenter le profil de l’entreprise, le cas échéant, y compris le mandat, les principales compétences et l’historique de cette dernière
  • Fournir des informations sur votre approche et votre méthodologie de travail pour ce projet
  • Fournir un calendrier de projet structuré en semaines, présentant les jalons, les produits livrables, les tâches et le budget, y compris les jours-personnes, le tarif horaire, les frais connexes, les taxes et tous les coûts additionnels nécessaires à la réalisation de votre travail
  • Préciser comment vous envisagez de mener à bien les opérations et garantir la qualité du travail fourni dans le cadre du projet. Inclure des informations sur les méthodes de contrôle de la qualité et les mécanismes de production de rapports
  • Confirmer votre disponibilité, et celle des autres collaborateurs (le cas échéant), qui feront partie de ce projet
  • Citer trois références professionnelles pertinentes pour ce projet en précisant pour chacune le rôle que vous avez joué dans le(s) projet(s) réalisé(s)
  • Divulguer toute affiliation avec l’industrie des soins de santé/pharmaceutique, l’industrie du tabac
  • Dresser la liste des modalités

Critères de sélection

Nous sommes à la recherche de personnes pouvant assumer le rôle de consultant et qui possède les caractéristiques suivantes :

  • Très bonne compréhension du phénomène du colonialisme, des effets du colonialisme qui continuent de se faire sentir, des origines historiques du racisme systémique à l’égard des Autochtones, des Noirs et des Asiatiques qui remonte à la préconfédération
  • Expérience vécue avec une capacité avérée à réfléchir sur son propre cheminement et à aider les autres à voir les situations sous un angle différent en s’appuyant sur les principes et les approches de la théorie décoloniale, antiraciste, anti-oppressive et critique
  • Expérience en matière de collaboration avec des organisations en vue de définir une vision stratégique, de la faire avancer et d’opérer des changements dans un esprit d’équité en se basant sur une approche intersectionnelle
  • Capacité à établir des liens avec divers groupes de membres et de personnel et à les inciter à s’impliquer
  • Capacité à effectuer des consultations en anglais et en français, soi-même ou par l’intermédiaire d’un sous-traitant
  • Vaste expérience en gestion de projets, en approches de recherche participative et en consultations auprès d’intervenants
  • Bonnes habiletés en communication orale et écrite
  • Capacité à travailler en équipes multidisciplinaires
  • Clairvoyance, capacité à recevoir de la rétroaction constructive et à exercer un esprit critique

Déclaration d’intérêt et proposition

Si cette offre vous intéresse, veuillez manifester votre intérêt par voie électronique avant le jeudi 6 janvier 2022, à 17 h (HE), à l’adresse courriel suivante : [email protected]

L’équipe chargée du projet de transition répondra à toutes les manifestations d’intérêt reçues.

Des entretiens pourraient être organisés avec certains candidats/organisations.

L’équipe chargée du projet de transition est composée de Nancy Fowler, Francine Lemire, Theresa Maguire-Garber, Mia Manson, Tina Mbinda et Ivy Oandasan.


Suivant